Comment bien choisir son cabriolet ?

Besoin d'un crédit auto pour le financement de votre voiture ?

N'hésitez pas à utiliser ce simulateur de crédit auto pour comparer les offres et ainsi trouver le meilleur taux.

Avec le succès grandissant des cabriolets, tous les grands constructeurs automobiles se sont lancés sur ce secteur très porteur. Il n'est donc pas simple de s'y retrouver parmi tous les modèles disponibles.

Comment bien choisir son cabriolet ? Quel type de cabriolet correspond à vos attentes ? Voici notre dossier spécial cabriolets avec nos conseils, les pièges à éviter, ainsi que les dernières nouveautés du moment.

bien choisir sa voiture cabriolet

Bien choisir son cabriolet

Lors de l’achat d’un cabriolet, le critère esthétique ne doit pas être le seul élément déterminant votre choix. Votre budget est un critère important, tout comme le nombre de places du véhicule, le volume du coffre, le confort, etc…

Il existe deux types de cabriolet: le cabriolet traditionnel équipé d’un toit en toile et le coupé-cabriolet doté d’un toit rigide rétractable. Les roadsters sont quant à eux des modèles ultra-sportifs et puissants combinant le meilleur des deux mondes. Depuis quelques années, les toits rigides remplacent les modèles traditionnels avec une capote en toile.

Les différents types de cabriolets

Les cabriolets, avec toit en toile

Avec leur toit en toile, les cabriolets classiques présentent de nombreux avantages. Leur capote en toile est très rapide à enlever et à remettre, ce qui est très pratique en cas d’averse. Sur ces cabriolets, le montant de pare-brise est beaucoup moins proéminent que sur les coupés-cabriolets, ce qui permet une entrée plus facile. La capote en toile est facile à changer et ne coûte pas trop cher. L’été, les cabriolets classiques accumulent moins de chaleur que les coupés-cabriolets, offrant un excellent confort de conduite.

Ils présentent cependant certains inconvénients. L’insonorisation des cabriolets est moins bonne avec les capotes deux couches. Les capotes claires nécessitent quant à elles un entretien régulier. De plus, laisser plier une capote humide peut laisser des traces. Il faut donc la laisser sécher. Les cabriolets plus anciens ont deux inconvénients: pas de dégivrage et un plastique vieillissant mal. Les constructeurs ont aujourd’hui remédié à ce dernier défaut en remplaçant le plastique par du verre classique, comme sur les toit en dur.

Malgré tout, ce type de véhicule offre l’inimitable et grisante sensation de vitesse et de liberté propre au cabriolet.

Les coupés-cabriolets, avec toit en dur

Les coupés-cabriolets combinent les avantages du coupé ( protection, confort acoustique…) et du cabriolet ( possibilité de replier le toit). Les coupés-cabriolets offrent un grand sentiment de sécurité, comme dans une berline, ainsi qu’une insonorisation parfaite. Leur toit en dur est plus résistant qu’un toit en toile.

Cependant, le temps pour enlever le toit est beaucoup plus long que sur un cabriolet classique ce qui peut parfois freiner l’utilisateur à enlever le toit. Avec ce type de cabriolet, il arrive que le montant du pare-brise arrive face au front du conducteur s’il est grand. Le coupé-cabriolet est également bien plus cher à l’achat que le cabriolet classique. Sur les coupés-cabriolets clair, des traces visibles sombres peuvent apparaître au niveau des joints.

Le coupé-cabriolet passe plus inaperçu qu’un cabriolet traditionnel lorsque le toit est fermé: il ressemble à un coupé classique. Avec ce type de cabriolet, on ressent moins de vent dans l’habitacle et on perd un peu la véritable sensation propre au cabriolet.

Les cabriolets avec 2 places arrière d’appoint

Si vous n’avez pas forcément besoin de 4 places, mieux vaut opter pour un cabriolet 2 places: vous pourrez ainsi profiter d’un grand coffre et d’un cabriolet à la ligne très esthétique.

Les cabriolets avec 4 places

Si vous souhaitez utiliser votre cabriolet en famille ou entre amis, alors quatre places sont importantes. Avec les cabriolets 4 places, les places arrières sont très confortables. Leur coffre est cependant souvent réduit, ce qui qui oblige les passagers à préférer les gros sacs de voyage aux valises.

Acheter un cabriolet: les critères de sélection

Essence ou diesel ?

Selon le nombre de kilomètres que vous comptez parcourir chaque année, il vous faudra choisir entre un modèle essence et un modèle diesel. Les véhicules diesel sont plus chers à l’achat que les voitures à essence,mais ils consomment moins de carburant. Le diesel devient rentable pour un cabriolet à partir de 25 000 km / an. Pour les moteurs diesel, il existe deux technologies: injection indirecte et HDI. Les moteurs essence sont alimentés par injection et disposent d’un catalyseur qui permet de limiter les émanations de gaz toxiques et impose l’utilisation de carburant sans plomb.

Aujourd’hui de plus en plus de véhicules diesel sont équipés d’un filtre à particules permettant de réduire l’émission de particules de 95%. Mais si vous êtes soucieux de l’environnement, autant éviter les modèles diesel et essence. Vous pouvez alors vous tourner vers des véhicules hybrides, plus chers à l’achat mais qui permettent une importante économie d’énergie ( 10 à 50% de moins qu’une essence).

Qualité et sécurité de conduite

La bonne tenue de route et la stabilité du cabriolet sont des critères de choix importants. Ils permettent au conducteur de se fier à son véhicule à tout moment. Votre cabriolet devra avoir une bonne maniabilité à basse vitesse et une bonne stabilité directionnelle à vitesse élevée.

Confort

L’espace intérieur varie en fonction du cabriolet choisi pour améliorer le confort du conducteur et des passagers. C’est un autre critère de choix à ne pas négliger car vous allez passer beaucoup de temps assis dans votre voiture.

L’équipement

Au niveau de l’équipement, vous pourrez bénéficier de série de la climatisation, d’un autoradio CD/MP3, ou encore de l’abs. Vous pourrez également choisir parmi de nombreuses options comme le GPS, le régulateur de vitesse, l’assistance pour se garer, des caméras numériques fixées sur les rétroviseurs pour vous avertir lorsqu’un obstacle se trouve dans un angle mort, la boîte automatique, le nombre d’airbags, etc…

Le budget

Depuis décembre 2007, le gouvernement a mis en place un bonus-malus qui varie en fonction du niveau de rejet de CO2 du modèle. Les cabriolets rejettent en moyenne 180 g de CO2 et le malus dont devra s’acquitter le conducteur de cabriolet pourra varier de 200 euros à 2500 euros en fonction du modèle choisi.

Le budget d’un cabriolet neuf varie en fonction de plusieurs critères : performance, puissance du moteur, équipement, bonus malus, marque, toit souple ou rigide… Vous trouverez tous types de cabriolets, pour tous les budgets, de 18 000 euros à 1 million d’euros.

Un toit rapide

Le toit d’un cabriolet doit se refermer rapidement et de manière précise. Il faut également que le toit ne prenne pas trop de place une fois replié dans le coffre. Les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour offrir des solutions adaptées. Pouvoir décapoter rapidement, à un feu par exemple, rend la vie plus simple. Au-dessus de 15s, l’envie de décapoter décroit fortement. Si par contre vous envisagez de décapoter toujours en partant de chez vous, la rapidité d’ouverture du toit sera un critère de moindre importance.

Le volume du coffre

Même si les cabriolets n’ont pas vocation à accueillir d’importants volumes de chargement, il ne faut cependant pas oublier qu’il faut pouvoir vivre avec au quotidien ou partir en week-end.

Windstop ou pare-vent

Le filet anti-remous, également appelé windstop, filet coupe-vent, ou pare-vent, est un accessoire essentiel pour les longs trajets, ainsi que pour décapoter l’hiver. Il permet de rouler sans turbulence ou presque dans l’habitacle. Il permet au conducteur et aux passagers de parler en toute tranquillité sans avoir besoin de crier pour s’entendre. Il permet également d’écouter de la musique. Le filet anti-remous élimine une énorme partie des bruits d’air.

Le Prix

De moins de 20 000 euros à plus de 1 million d’euros, les cabriolets d’adressent à toutes les bourses !

Pour vous y retrouver plus facilement sur le marché des cabriolets, voici un indicateur des prix pratiqués.

Un cabriolet coûte entre 30 000 euros et 1 million d’euros selon les modèle
Un coupé cabriolet coûte entre 18 000 euros et 100 000 euros selon les modèles.

Achat de cabriolet: les pièges à éviter

Voici les pièges à éviter ainsi que les petits détails à vérifier avant tout achat de cabriolet.

Que vérifier avant l’achat d’un cabriolet ?

Fixez-vous un budget auquel vous devrez vous tenir le plus possible. Etudiez les différentes motorisations proposées par les constructeurs leaders du marché (Renault, Peugoet, Mercedes, Opel, Volkswagen). Pensez bien à évaluer vos besoins en matière de capacité du coffre, d’habitabilité et de rapidité du toit ( ouverture/fermeture). Vérifiez que le mécanisme d’ouverture et de fermeture de la capote soit facile à mettre en œuvre et rapide.

N’oubliez pas de cibler vos besoins en matière de sécurité afin de ne pas vous retrouver au volant d’un cabriolet dont vous n’arriverez pas à gérer la puissance ( système de freinage, suspension). Choisissez un cabriolet où la sécurité de l’habitacle est assurée par des arceaux. En cas de tonneaux, c’est la meilleure protection.

Que ce soit pour un cabriolet neuf ou d’occasion ou neuf, mieux vaut commencer par vous diriger vers le concessionnaire le plus proche de chez vous. Il vous donnera de nombreux conseils et vous offrira de vraies garanties. Vous pourrez peut-être bénéficier de promotions intéressantes ainsi que de la possibilité d’avoir un entretien régulier de votre cabriolet.

Si vous préférez opter pour les offres de particuliers sur internet ou dans les magazines spécialisées, votre budget en sera grandement allégé mais il faudra alors être un fin connaisseur en matière de motorisation et de fiabilité pour pouvoir vous faire rapidement une idée de l’état général du cabriolet.

N’hésitez pas à essayer le véhicule à plusieurs reprises et sur des types de conduites différents ( ville, route) afin d’éviter toute erreur de casting. Faites attention aux nuisances sonores quand vous roulez avec et sans toit, et que le bruit dans l’habitacle ne devienne pas assourdissant à plus de 100 km/h. Sur un cabriolet, la moindre mauvaise jointure peut vite être source d’inconfort sonore lorsque le toit est fermé.

Mieux vaut choisir des sièges en cuir ou en vinyle, ils sécheront plus rapidement s’il se met à pleuvoir avant que vous n’avez pas pu remettre en place la capote.

Évaluez la visibilité vers l’arrière. Certains cabriolets souffrent en effet d’un champ de vision limité en raison d’une vitre arrière de très petite taille. Choisissez un pare-brise arrière en verre. Le pare-brise en plastique devient vite opaque et réduit la visibilité.

Regardez si le coffre est assez grand pour votre famille quand la capote ou le toit est ouvert. Selon les versions, le coffre peut être d’un volume normal lorsque la capote est dépliée mais devenir ridicule si l’on souhaite décapoter.

Si votre cabriolet est votre seule voiture, alors prenez un modèle avec un toit en dur. Vous pourrez ainsi utiliser votre voiture toute l’année.

Si vous souhaitez acheter un cabriolet avec toit en toile, vérifiez la qualité de la capote ( triple épaisseur, présence d’un insonorisant…).

Pourquoi pas un cabriolet d’occasion ?

Un cabriolet neuf coûte environ 15 à 30% plus cher qu’une berline équivalente. Raison de plus de porter son choix sur un cabriolet d’occasion, qui subira une décote moins importante qu’une berline. Les offres de cabriolets d’occasion sont beaucoup plus nombreuses et surtout plus fiables aujourd’hui qu’auparavant.

Outre les vérifications habituelles à faire lors de l’achat d’un modèle d’occasion il faudra prendre un soin tout particulier à vérifier le bon état de la capote ( système d’ancrage, poignées, étanchéité et état de la lunette arrière généralement fragile quand il s’agit d’un modèle en plastique). Pour les coupés-cabriolets, l’étanchéité du toit en dur est aussi à vérifier sur les modèles les plus anciens car les joints s’usent avec le temps. Vérifiez le mécanisme : aucun grincement ? pas de point de rouille ? voyant et bips sonores d’étapes du processus ok ?

Vérifiez également la corrosion: fond du coffre, rangement de la capote/toit, sol de l’habitacle. Vérifiez également que les portes ferment bien sans forcer et que la voiture roule droit sans toucher au volant

Sans oublier de se renseigner auprès de son assureur car les primes sont plus élevés pour les cabriolets d’occasion.

Les nouveautés

Les constructeurs de cabriolets s’efforcent à réduire les émissions à effet de serre en améliorant en permanence leurs modèles. Actuellement, ils recherchent des nouvelles technologies afin de remplacer le carburant par des énergies alternatives.

Les véhicules hybrides ( intermédiaires entre les voitures à essence et les modèles électriques) sont encore timides sur le marché mais attirent de plus en plus par leur économie d’énergie.

Les constructeurs de cabriolets vont continuer à investir sur ce marché qui représente un fort potentiel de développement pour les années à venir.